FICHE D’IDENTITÉ

Le projet de résorption de l’habitat insalubre sur le secteur Bazama-Bandrajou doit permettre de faire émerger un nouveau morceau de ville, où les habitant.e.s seront logé.e.s dans des conditions dignes et à l’abri des risques naturels auxquels sont soumis le quartier et ses habitations précaires.  

En plus de l’intervention sur les logements, le projet doit permettre d’améliorer la desserte du quartier et d’offrir un cadre de vie favorisant le mieux vivre. 

Le projet prévoit :

  • La résorption de plusieurs espaces fortement dégradés par l’urbanisation spontanée 
  • La réduction des dangers pour les populations exposées aux aléas naturels  
  • Le désenclavement du quartier et son inscription dans les futurs projets de trame viaire 
  • Un aménagement d’ensemble et la valorisation des terrains disponibles pour y construire des lieux de vie 

 

Chiffres-clés

4 ha Surface du projet
2023 Début des travaux
800 Nombre d’habitant.e.s directement concerné.e.s

Où en sommes-nous ?

Études préalables

Études opérationnelles

  • Conception de l’esquisse
  • Conception de l’avant projet
  • Conception du projet définitif

maîtrise FONCIÈRE ET AUTORISATIONS

chantier

Partenaires

Rencontre avec

circle-yellow.png
quote.png quote.png

Hamidani Magoma, second adjoint en charge des projets structurants à la Ville de Mamoudzou

« C’est la première fois qu’une collectivité travaille avec l’EPFAM sur une opération de RHI. Le partenariat tissé entre la Ville et l’EPFAM au regard des compétences et de l’ingénierie de chacun offre toutes les chances de réussite !
L’aménagement de ce secteur est essentiel pour répondre aux besoins vitaux de la population comme le désenclavement et la sécurisation du quartier, son assainissement et la lutte contre les branchements illégaux et dangereux. »

Lire la suite

Les questions les plus posées

En quoi consiste une opération dite « RHI » ?

Une opération de RHI est nécessairement conduite par une collectivité publique ou son aménageur (ici l’EPFAM). Elle permet de traiter les situations d’habitat précaire et informel à l’échelle d’un périmètre donné. 

Elle doit offrir une solution de relogement durable et digne (c’est-à-dire salubre et reliée à l’ensemble des réseaux et espaces publics) aux occupants des logements et leur proposer un accompagnement social adapté à leurs besoins. 

Qu’est-ce qu’une trame viaire ?

La trame viaire d’une ville est le réseau formé par toutes les voies de circulation qui la desservent, des plus importantes (autoroutes urbaines, boulevards…) aux plus modestes (venelles, chemins, impasses) en passant par tous les types de rues. 

Haut de page